Accueil » Comment entretenir sa cheminée au bio ethanol ?

Comment entretenir sa cheminée au bio ethanol ?

Toutefois, avec la chaleur, la partie supérieure du métal du brûleur se décolore avec le temps, d’où l’importance de prendre soin de votre cheminée.

Partager l’article

Vous avez récemment fait l’acquisition d’une cheminée au bio-ethanol ? Voici quelques conseils simples et efficaces, pour un entretien optimal de votre bio-cheminée à l’ethanol !

Un entretien réussi pour ma cheminée au bio-ethanol

1. Nettoyer votre cheminée avec du produit vaisselle chaque semaine

Pour un entretien réussi : privilégiez le nettoyage en douceur de votre cheminée au bio-ethanol, passez une éponge humide avec un peu de produit vaisselle toutes les semaines à l’intérieur de la cheminée.

Ce décrassage hebdomadaire évitera que les dépôts de surface ne s’incrustent avec le temps.

Notre conseil : n’utilisez pas le côté grattoir de l’éponge qui risque de rayer la surface du métal !


2. Nettoyer les brûleurs avec un produit spécial inox chaque mois

Afin de préserver la surface externe du brûleur, nous vous recommandons d’utiliser un nettoyant inox. Le produit spécial inox s’applique sur la surface à nettoyer. Il faut laisser le produit sécher puis, une fois devenu solide, il faudra lustrer énergiquement le métal avec un chiffon doux trempé dans de l’eau tiède. Vous pouvez même nettoyer la partie interne accessible du brûleur.


Nos conseils :

  • Eliminez toute trace du produit avant la prochaine combustion.
  • Ne mettez pas de produit quel qu’il soit, même de l’eau, à l’intérieur du brûleur. Cela risquerait de l’endommager.
  • Nous vous déconseillons de nettoyer le brûleur avec des produits chimiques tels que l’acétone, l’alcool ou le white spirit. Non seulement ces produits pourraient altérer le métal mais, il en resterait toujours une petite quantité, qui serait brûlée lors de la prochaine combustion. Ceci pourrait provoquer le dégagement de mauvaises odeurs et engendrer un problème de sécurité.

En termes d’entretien, il faudra simplement veiller au rechargement du brûleur en bio-ethanol. Attention, le rechargement doit se faire une fois le liquide complètement refroidi. C’est encore mieux s’il est complètement évaporé !

Privilégiez le combustible adéquat

N’utilisez pas de bio-ethanol en gel

L’utilisation d’un éthanol en gel n’est pas conseillé dans une cheminée.
L’adjuvant incorporé à l’ethanol pour le transformer en gel ne brûle pas. Il finit par former des dépôts solides qui s’accumuleront dans la cuve et causeront sa dégradation prématurée. Préférez la qualité d’un bio-ethanol liquide.

Votre panier