De nos jours, pour beaucoup de foyers, faire le choix d’un mode de chauffage combinant confort d’usage et maîtrise des coûts à long terme relève du casse-tête. Et pour cause ! Force est de constater que depuis déjà plusieurs années, plusieurs modes de chauffage censément plus novateurs ou même encore plus écologiques ont vu le jour.

 

Panorama des modes de chauffage

  • Les chaudières au fioul représentent, sans aucun doute, le mode de chauffage le plus polluant actuellement. S’il existe des chaudières au fioul à “condensation” qui présentent l’avantage de ré-employer la chaleur issue des fumées de combustion, il n’en demeure pas moins que l’impact environnemental d’une telle solution est énorme. Qui plus est, la prix du litre de fioul est chaque année plus élevé. 

 

  • Les chaudières et poêle à bois semblent représenter pour beaucoup d’entre nous une solution écologique particulièrement séduisante. Toutefois, on notera que si le chauffage au bois s’avère effectivement agréable, il est responsable du rejet d’une importante quantité de particules fines et de monoxyde de carbone dans l’atmosphère. Ce n'est donc pas la solution la plus adéquate si l'on souhaite préserver l'environnement. De plus l’installation d’une chaudière ou d’un poêle à bois s’avère souvent très onéreuse !

 

  • Bien que très répandu dans les villes de moyennes et grandes tailles, le gaz de ville est quant à lui toxique : une mauvaise combustion est possible et risque de générer du monoxyde de carbone. Ce n'est donc pas l'option idéale pour se chauffer de façon éco-responsable

 

 Enfin, si l’usage des radiateurs électriques a tendu à se démocratiser dans les régions modérément froides, de nombreuses personnes ont mis en cause des surconsommations d'électricité récurrentes d’une année à l’autre, en raison notamment de l'augmentation régulière du prix du kWh. Ce faisant, l’alternative électrique censée pallier les désavantages des modes de chauffage utilisant des combustibles polluants, présente l’inconvénient majeur d'entraîner des surcoûts difficiles à anticiper.

 

Le Bio-éthanol : alternative durable pour une transition réussie

Parmi toutes les solutions détaillées ci-avant, il semble que le bio-éthanol occupe une place de choix tant il cumule les avantages. A l’inverse d’une majorité de modes de chauffage énergivores et polluants, le bio-ethanol Pur Ethanol est un combustible biologique issue de la culture de betteraves sucrières. En choisissant de recourir au bio-éthanol, vous agissez donc en faveur d’une réduction de notre dépendance aux énergies fossiles !

A l'instar du bois, il est un combustible renouvelable mais sa combustion est complète et de très grande qualité : elle n’entraîne le rejet d’aucune particule fine ! Pur Ethanol garantit d’ailleurs un bio-éthanol de qualité premium puisqu’il est produit à partir d’un alcool surfin d’une très grande pureté, dénaturé à 96%. 

Enfin, sachez que le bio-éthanol Pur Ethanol a un coût similaire à celui du bois et que les cheminées au bio-éthanol sont esthétiques, modulables et portatives ! Vous pouvez choisir d’utiliser le bio-ethanol à chaque saison : pour vous chauffer l’hiver ou pour créer des ambiances inédites destinées à accompagner chaleureusement vos soirées en terrasse l’été. 

Vous souhaitez vous équiper au bio ethanol dès à présent ? Commandez votre bioethanol sur notre boutique en ligne.